s'identifier

Actualités Lycée
Le club de lecture « le parfum d’une histoire » composé de 16 élèves volontaires de 3èmes A et I de Mme Ponomarova ont participé cette année au défi Babélio avec leur professeure-documentaliste Mme Germain. Ce défi consiste à lire une trentaine d’ouvrages, Romans BD et mangas, et à participer à différents « défis littéraires et numériques ». Les élèves répondront au quiz final comme tous les collégiens participant à ce défi, vendredi 4 juin au CDI.
Mardi 1er juin, et grâce au partenariat établi avec la Librairie Expression de Châteauneuf de Grasse, les élèves de ce club ont eu la visite de Laurène Jack, spécialiste du secteur Bd et mangas, qui leur a parlé du métier de libraire et leur a présenté ses coups de cœur !
Voici un excellent moyen de rendre l’accès à la lecture vivant et concret !
 
Logo du club réalisé par Baptiste Aubry 3A
Dernière ligne droite pour l’oral d’EPI !
Tous les élèves de 3eme ont eu, le jeudi 27 mai, une initiation à la prise de parole en public avec Mme Guichard (formatrice Eloquencia) et Mme Basler (formatrice des NiVus NiConnus). Au programme : des exercices d’impro pour apprendre à être plus à l’aise et à porter sa voix, le tout dans la bonne humeur !!

Sortie enfin possible pour les élèves de Terminale SPE PO : protection d'un environnement naturel unique et restauration d'un patrimoine séculaire étaient au menu de cette journée ensoleillée et heureuse !

Du 17 au 21 mai 2021, la Commission de Solidarité a offert une parenthèse, aux élèves du lycée, de la Troisième à la Terminale, en cette fin d’année rythmée par la préparation des examens pour beaucoup d’entre eux. Exposition, interventions éclairées, témoignages inspirants, table ronde…

>>> retour en images

Tout commence par un symbole, dès l’entrée du lycée : l’olivier fleuri par les messages de paix, d’amour, de fraternité accrochés par et pour les élèves.
 
 
UN PROGRAMME RICHE...

En Troisième, les élèves parlent aux élèves pour partager leur propre expérience d’engagement solidaire.

Jonah, sapeur pompier volontaire ; Paul, Jean et Liane, qui se sont mobilisés avec leur classe pour la collecte des Restos du Coeur aux côtés de M. Steyer, professeur de SVT, lui-même bénévole engagé ; Anaele, Lila et Sarah qui ont vécu l’expérience d’un voyage solidaire au Togo ; Sophie, Daisy et Maxime qui parrainent des enfants au Vietnam avec la Section Internationale ; Eve et Francesca qui portent la voix des migrants dans le cadre du projet Home. Merci à vous pour votre enthousiasme et pour la beauté de vos témoignages !
 

En Seconde, les intervenants nous rappellent que nous sommes tous les habitants de la même maison « Terre ».

  • Le Père François-Régis JAMAIN, a rapporté aux élèves les mots du pape François dans sa lettre Laudato Si : « si nous ne parlons plus le langage de la fraternité et de la beauté dans notre relation avec le monde, nos attitudes seront celles du dominateur, du consommateur ou du pur exploiteur de ressources, incapable de fixer des limites à ses intérêts immédiats. » La Terre est notre « maison commune », elle est aussi notre « soeur », nous en sommes responsables. Illustrée de photos de Yann Arthus Bertrand et de témoignages de sa propre expérience, son intervention a touché les élèves.
  • Claire ARBEIT, ancienne enseignante de SVT a proposé un exposé éclairé par la connaissance du cerveau ; elle explique pourquoi nous cédons à des envies inutiles voire contre-indiquées pour la santé et les conséquences catastrophiques que cela entraine. Comment résister ? Notre moyen : c’est l’éducation. « Une éducation à la retenue, à la culture et à l’altruisme favorisera une vie future vers le bonheur et la paix. S’engager dans un mode de vie fraternel, c’est soigner sa consommation pour répondre à des besoins utiles et bénéfiques pour soi comme pour toute la création. » Un cadeau pour les élèves !
  • Marjorie UGHETTO, guide naturaliste, a retrouvé les élèves sur le plateau de Roquevignon, pour leur présenter la pie grièche, le geai des chênes, l’argelas, le cyste blanc… Pendant une heure trop courte, Marjorie a démontré les coopérations naturelles entre les espèces « Si chaque individu se pensait comme un maillon d'une chaîne qui le relie à la nature, nous serions tous beaucoup plus connectés non seulement à la nature, mais aussi aux autres. » Un vrai bol d’air, un nouveau regard sur la biodiversité !

 

En Première et en Terminale, les élèves ont choisi eux-mêmes un thème de réflexion pour un temps de rencontre et d’échanges.

  • Une table ronde pour comprendre les élans solidaires envers les migrants avec Philippe Collet, Diacre, responsable de la Pastorale des Migrants, Nastasya Angeleri et Shara Quartermaine, mamans d’élèves, William, Francesca et Ève, élèves de terminale. Leurs témoignages ont apporté un éclairage personnel sur les racines profondes de ces élans.
  • Une pièce de théâtre « Le Souffle d’Etty ». Les artistes de la Compagnie Le Puits invitent le public sur le chemin spirituel d’Etty Hillesum vers la paix intérieure, vers « un souffle d’être » plus fort que tout. Le spectacle d’une intense sensibilité est un message d’amour, un hymne à l’espoir. L’échange qui a suivi, animé par les artistes, a révélé l’émotion des lycéens et fait résonner les questionnements humanistes, la relation aux autres, la relation à soi-même…
  • Une réflexion sur la solidarité internationale comme réponse aux enjeux climatiques, grâce à l’Association Méditerranée Afrique Solidarité (MAS). Après une présentation au cours de laquelle Yves FERRY a mis en miroir les problématiques mondiales et les solutions locales du modèle de la Ferme Sichem au Togo, les lycéens ont été invités à s’interroger par groupe : « Que peut-on faire à notre échelle ? Comment pouvons-nous vivre plus durablement ? Comment s’informer ? Le modèle de la ferme de Sichem est-il reproductible dans d’autres pays ? » Simplicité de vie et production raisonnée : une réponse écologique et durable.
Toutes ces rencontres s’inscrivent dans un parcours de formation spécifique à Fénelon. C’est grâce à la participation de tous que cette semaine a été si riche. Un immense merci à tous les intervenants et un immense bravo à l’équipe engagée de la Commission de Solidarité autour de sa présidente, Isabelle TEMPLET.
La fraternité nous ramène à l’essence même de notre humanité, c'est-à-dire à l’évidence première que nous ne sommes rien les uns sans les autres. » Abdennour BIDAR, Plaidoyer pour la fraternité
Page 1 sur 21

Aller au haut